02 Novembre 2020 | News

Conférence du CE2

Circular economy entrepreneur

Retour à l'actualité

La dernière conférence du CE2 - Circular economy entrepreneur-  s’est déroulée au cœur des ateliers d’Elite, à Aubonne, sur la thématique des nouveaux modèles commerciaux et des conditions cadres politiques associées. 

François Pugliese, Directeur de la société Elite

François Pugliese, directeur d’Elite, a expliqué le nouveau modèle d’affaires qu’il a su mettre en œuvre en 2010 pour faire face à la crise de l’euro et au franc fort. Le Smart Lease, une sorte de leasing, a ainsi permis aux hôteliers de disposer immédiatement de matelas ou de lits complets de haute qualité et de ne payer qu’en fonction de l’occupation de chaque lit. Un nouveau business model qui a beaucoup aidé les hôteliers et qui est appelé à continuer dans les temps à venir.

Ce type de modèle d’affaires pousse aussi à produire des produits de qualité. « Avec ce principe de leasing, il nous appartient, à nous fabricant, de concevoir des matelas et des lits de très haute qualité qui dureront le plus longtemps possible ; au risque, sinon, d’être perdant financièrement. À l’inverse de l’obsolescence programmée - que le public subit trop souvent - je cherche à ce qu’Elite s’inscrive dans le changement de mode de consommation, tel qu’il s’amorce actuellement. Notre clientèle privée ou hôtelière doit pouvoir acquérir des produits à la fois confortables et durables », ajoute François Pugliese.

Buket Hoşcan Bazman et Erman Bazman

La verte, Adèle Thorens Goumaz, conseillère aux États, était également présente, soucieuse d’entendre comment les politiques pourraient mieux soutenir les entreprises. Elle a rappelé que « même en cette période de crise, les politiques ne devraient pas craindre d’investir dans des plans de relance soucieux de transition écologique ». Non sans ajouter que les Verts se sont toujours mieux portés lorsque tout allait bien, plutôt qu’en périodes de crise économique. Fervente défenseuse de l’innovation, elle se dit persuadée que les meilleures solutions seront trouvées par l’économie ; l’État, dit-elle, devant être là uniquement pour accompagner le mouvement avec des conditions cadres favorables.

Autre exemple prouvant qu’il est possible de faire du profit en produisant du durable, celui donné par François Marthaler, ancien conseiller d’État vert vaudois, qui préside aujourd’hui le Conseil d’administration de why ! Open computing SA. Il est revenu sur l’exemple des ateliers de La Bonne Combine, créée par lui il y a 30 ans déjà… à une époque où on lui reprochait - en proposant de réparer plutôt que de racheter du neuf - de tuer les emplois industriels. Désormais, il continue de lutter contre l’obsolescence programmée avec Why, la marque d’ordinateur durable. Selon lui, « l’économie verte sera en bon chemin le jour où les entreprises, pour durer, seront en concurrence les unes avec les autres ».

 
Articles similaires
16 Juillet 2018
LE LAVAUX À L'HONNEUR

La dolce vita signée Elite.

09 Avril 2019
ELITE DESIGN AWARD 2019Découvrez les lauréats Le jury s’est réuni courant janvier et a désigné les grands gagnants du concours Elite Design Awards 2019.
22 Juillet 2019
NOUVELLES BOUTIQUES À LUCERNE ET GSTAAD Désireuse d’offrir un conseil personnalisé de proximité, Elite a ouvert deux nouveaux showrooms en juin à Lucerne et en juillet à Gstaad. Désormais, vous avez deux raisons supplémentaires de nous rendre visite!